Rôles et Légendes


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Matière de Bretagne

Aller en bas 
AuteurMessage
Rhadamante

Rhadamante

Nombre de messages : 2674
Age : 32
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Matière de Bretagne   30/5/2007, 09:15

Historia Brittonum

Historia Brittonum est un manuscrit de l'auteur breton Nennius regroupant des documents ayant trait à l'histoire de l'île de Bretagne, et notamment à celle du Pays de Galles.

Le noyau de l'ouvrage aurait été composé, d'après l'historien Léon Fleuriot, vers 630 par Rhun, le fils d'Urien, roi de Rheged, l'un des royaumes brittoniques du nord.

C'est la plus ancienne « Histoire de Bretagne », insulaire ou non, connue.

_________________
Administrateur principal


Dernière édition par le 30/5/2007, 09:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roles-et-legendes.bbfr.net
Rhadamante

Rhadamante

Nombre de messages : 2674
Age : 32
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Matière de Bretagne   30/5/2007, 09:16

Historia regum Britanniae


L’Historia regum Britanniae est un manuscrit en latin rédigé entre 1135 et 1138, par l'écrivain gallois Geoffroy de Monmouth.

C’est une histoire légendaire des rois de l’île de Bretagne (« Bretagne » désigne ici l’actuelle Grande-Bretagne et non la Bretagne armoricaine) depuis Brutus, le mythe fondateur, jusqu’à Cadwaladr. C’est la première apparition de personnages marquants tels Merlin, Uther Pendragon ou le roi Arthur. Proche de la chronique, le texte présente la succession d’une centaine de règnes avec des passages épiques. L’auteur prétend que c’est une traduction du Britannici sermonis liber vetustissimus, source dont l’existence est fortement contestée.

L’œuvre eut un grand succès au Moyen Âge, puisque 215 manuscrits sont recensés. Elle marque la naissance littéraire de la matière de Bretagne et va avoir une influence déterminante sur la légende arthurienne. Une adaptation en français est faite par le trouvère normand Wace en 1155 titrée Le roman de Brut.

Le livre commence par une dédicace à Étienne de Blois, roi d’Angleterre et à Robert, comte de Gloucester. Une description idyllique de la Bretagne, « située dans l’Océan entre la Gaule et l’Irlande », nous apprend qu’elle est peuplée par les Normands[1], les Bretons[2], les Saxons, les Pictes et les Scots.


* Brutus de Bretagne : petit-fils d'Énée, fils d'Ascagne, il est le fondateur du royaume. Avec sa femme Innogen, il a trois fils qui, à sa mort après 23 ans de règne, se partagent son royaume : Locrinus hérite du centre de l’île et lui donne son nom Loegrie, Kamber s’installe à l’ouest et nomme son héritage Cambrie (actuel Pays de Galles), Albanactus va dans le nord et crée l’Albanie (Écosse).
* Locrinus : après le partage de l’île de Bretagne entre les trois fils de Brutus, l’Albanie est attaquée par les Huns. Albanactus est tué, Locrinus et Kamber s'allient pour combattre et chasser les envahisseurs. Une fois l’île réunifiée sous la seule souveraineté de Locrinus, celui-ci règne pendant 10 ans.
* Ebrauc : il succède à son père Mempricius et son règne dure 39 ans. Il est contemporain des rois David en Judée. Il mène une expédition militaire en Gaule, dont il ramène un important butin. De ses 20 épouses, il a 50 enfants, dont Brutus au Vert Écu qui lui succède.
* Leir : succède à Bladud, son règne dure 60 ans. Dépossédé par deux de ses gendres, les ducs d’Albanie et de Cornouailles, il doit faire appel à Aganippe, roi des Francs et mari de sa dernière fille, Cordeilla, pour faire valoir ses droits. Ayant recouvré ses biens et sa couronne, il règne encore trois ans. Son personnage a servi de modèle à Shakespeare pour Le Roi Lear.
* Cunedagius : à la mort de Cordeilla, ses neveux Cunedagius, duc de Cornouailles et Marganus, duc d’Albanie (Écosse) se partagent le royaume. Une guerre éclate entre les deux cousins, à l’issue de laquelle Marganus est tué. Cunedagius devient le seul maître. Son règne dure 33 ans, il est contemporain de la fondation de Rome par Romulus et Rémus.
* Dunvallo Molmutius, roi de Cornouailles, il est le premier souverain à ne pas appartenir à la lignée du fondateur Brutus. Après avoir éliminé Pinner le roi de Loegrie, Staterius, roi d’Albanie et Rudaucus, roi de Cambrie, il réunifie l’île sous une seule couronne. Il promulgue les lois « Molmutines » qui interdisent la violence pendant les 40 ans de son règne.

_________________
Administrateur principal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roles-et-legendes.bbfr.net
 
Matière de Bretagne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chrétien de Troyes
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Sondage Grande Bretagne
» Contes et Légendes de Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rôles et Légendes :: L'univers mythologique :: Europe celtique :: Bretonne-
Sauter vers: